EN ROUTE

PLAYA LARGA ET RETOUR EN VILLE :TRINIDAD

Le séjour à Vinalès a été incroyable et j’étais donc un peu réticente pour la suite du voyage. Comment Playa Larga ou Trinidad pourraient être aussi bien que ce qu’on a vécu jusqu’à maintenant? De plus, le trajet jusque là était un peu long et le retour en ville nous faisait peur. Tout pour nous décourager.

 

Un village du bout du monde.

Notre premier arrêt pour 4 jours se fait dans le village de Playa Larga situé dans la Penincule de Zapata. C’est une espèce de petite crique où logent moins d’un millier de personnes. La plupart des cubains vivent des casa particular et des restaurants. Le dépaysement est total en arrivant ici car il y a peu de monde, et presque pas de touristes. Le tour du village se fait très bien à pied ou en vélo parce que c’est vraiment petit. Pour ce qui est de la vie là-bas, il doit y avoir un ou deux magasins pour acheter les premières nécessités et une place du marché pour la nourriture basique.

Concernant les restaurants, il y en a peu et pas vraiment bons en plus de ca. Nous avons mangé un sandwich sur le pouce qui été correct mais l’autre restaurant que nous avons essayé n’était vraiment pas top. Heureusement pour nous, notre hôte cuisinait divinement bien et nous avons pu prendre tous nos autres repas à la casa.
Je vous recommande donc largement cette casa fantastique, Mango Terraze.

Ici pas d’Internet et pas de wifi (certains Airbnb en ont mais pas le notre), j’ai donc du emprunter le téléphone de mon hôte pour écrire à ma maman sur Whattsapp (ce fameux message pour dire que l’on est toujours en vie… Je sais que je ne suis pas seule!). Avec toute cette description, j’imagine que vous vous demandez « mais qu’ont t’ils pu bien faire pendant 4 jours? ». Et bien en fait, Playa Larga et la Baie des Cochons sont des endroits réputés pour faire de la plongée et du masque/tuba.

 

 

Nos occupations

Nous avons donc payé une excursion d’une matinée pour aller plonger au milieu des poissons et des coraux. Ce tour comprenait la plongée dans 3 endroits différents avec le transport et le prêt de matériel. Nous avions le choix entre la plongée et le snorkelling et nous avons choisi le deuxième car nos hôtes nous avaient prêté leur matériel tout neuf. Nous avons plongé à Punta Perdiz en premier puis nous avons découvert la Cueva de los Peces. Cette dernière est une piscine naturelle de 70m de profondeur qui fait face à la mer à une dizaine de mètres de là. Apparemment, elle posséderait un tunnel secret qui la relierai à la mer. Nous avons eu la possibilité de voir plein de poissons surtout grâce à une astuce que voici:

Prenez une bouteille de plastique (il y en a malheureusement pas mal qui traîne un peu partout) et remplissez la de pain ou autre brioche. Ajoutez de l’eau au 2/3 et secouez pour que le pain se déchiquette. A la suite de ça, allez sous l’eau, dévissez la bouteille et laissez s’échapper quelques morceaux de pain (pas tout). Vous verrez tous vos amis s’approcher très rapidement sans peur. On s’est même fait bécoter les pieds… Nous avons croisé des amis rencontrés à La Havane à midi et nous sommes donc retournés plonger tout l’après midi. Il y a de nombreux chemins qui donnent accès à la mer turquoise et ses beaux fonds.

Le reste de notre séjour, nous avons fait des tours à pied et à vélo dans la péninsule. A savoir aussi qu’en saison humide, les moustiques sont plus que voraces… Sans mentir, mon corps était recouvert d’une quarantaine de piqûres. C’est une zone marécageuse donc on ne peut pas y échapper. Les orages sont aussi très violents, mieux vaut retourner chez soi quand on aperçoit les nuages grisâtres.

Nous avons aussi passé beaucoup de temps avec notre hôte, Mark, à discuter de tout et rien. Passer des journées à se reposer et à ne rien faire été incroyable. Pas de téléphone, pas d’Internet mais un jeu de domino comme compagnon de vacances. L’activité officielle des cubains.

 

 

LA ville touristique par excellence.

Une fois nos quelques jours à Playa Larga écoulés nous prenons un taxi collectivo direction Trinidad. C’est une ville dont beaucoup de monde parle et on sait qu’on va croiser tous les français rencontrés au fil du voyage. Le trajet est très long encore une fois. On passe dans des villes à l’architecture communiste marquée et aux panneaux de propagandes affichés. Nous sommes 12 dans un camion comme les militaires… Un voyage très confortable! Si vous avez des problèmes de dos, abstenez vous.

Cette ville est faite en grande majorité de pavé et de petites ruelles en pente, donc difficile d’accès pour les voitures. L’architecture coloniale est vraiment belle et colorée, cette ville a un charme fou. Petit bémol tout de même sur la gestion des déchets, qui est inexistante. Lorsque le ciel se couvre, les gens mettent leur poubelles dans le milieu de la rue et attendent que les pluies fassent descendre leur détritus jusqu’en bas. C’est assez difficile de se dire que ces déchets vont se retrouver dans la mer juste à cause d’un problème de politique.

A part ces petits soucis, la ville est l’une des plus touristiques de Cuba en raison de sa proximité avec beaucoup de points d’intérêt. Vous pouvez par exemple prendre un petit train à vapeur pour traverser la Vallée de Los Ingenios, le cœur de l’exploitation sucrière du 19ème siècle. Vous pouvez aussi visiter le parc Topes de Collantes avec ses bassins et ses cascades d’eau cristalines. Il faudra cependant les mériter après une petite randonnée dans les montagnes. Enfin si vous êtes là pour vous reposer, Playa Ancon se situe à quelques kilomètres de là. Vous pouvez vous y rendre en taxi, en vélo ou à pied pour les plus motivés!

 

 

Notre séjour écourté.

Après avoir posé le pied dans notre casa particular des 4 prochaines nuits, j’ai tout de suite dis à mon Caribou que ça n’allait pas le faire. Je sentais que notre hôte voulait nous refourguer toutes les activités possibles (ils gagnent une commission à chaque fois) et nous pousser à dépenser. La chambre était faite en terre cuite et avec le soleil, on avait l’impression d’être dans un four à pizzas… Bref, nous sommes allés chercher des cartes d’Internet et le lieu de connexion pour annuler nos deux dernières nuits. La dame n’était pas contente et ne voulait pas nous rembourser, mais nous avons tenu bon et obtenu gain de cause. Quand l’argent est plus important que l’expérience de rencontre de nouvelles personnes…

Nous avons donc choisi les activités que nous allions faire afin de rentabiliser nos deux nuits dans cette ville. Après avoir passé plus d’une semaine au calme et loin des touristes, le retour à « la réalité » a été plus difficile. De nouveau, les cubains qui te hèlent pour t’emmener quelque part ou te vendre des tours. Les touristes de partout, nous n’avons pas aimé l’ambiance de cette ville. Heureusement, deux duos de français ont recroisé notre chemin et nous avons pu profiter de ces deux jours plus sereinement avec eux.

Nous avons pu manger dans de bons restos à prix attractifs, et avec des saveurs incroyables. Nous avons aussi fait une randonnée dans le Parque El Cubano où nous avons pu nous baigner dans une eau claire et fraîche! Je pense que ce dernier est un peu moins touristique mais l’entrée est tout de même payante. Evidemment, nous avons profiter de la ville en déambulant et en nous perdant. Au final on repasse toujours par les mêmes rues et on se repère assez vite.

 

 

 

La vie nocturne est aussi très développée, vous pourrez boire du rhum de plein de manières différentes dont la fameuse canchanchara. Un pur délice dont voici la recette:

5cl de Rhum Brun
2cl de miel
2cl de jus de citron (ou lime)
Glacons
Tranche de lime
Touillette ou cuillère pour remuer car le miel va avoir tendance à durcir au contact du froid!

Bonne dégustation!

Si vous n’avez pas lu le début du voyage, c’est par ! Ou ici !

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *